Actualite

Communiqué du Conseil d'Administration de la BCT réuni le 29 Août 2018



Le Conseil d’Administration de la Banque centrale de Tunisie a tenu sa réunion périodique le 29 août 2018 et a examiné les différents points inscrits à son ordre du jour. Au début de ses travaux, le Conseil a passé en revue les évolutions des indicateurs économiques, monétaires et financiers, et a enregistré notamment un accroissement de 2,8% du PIB en glissement annuel et aux prix constants  au cours du deuxième trimestre de 2018 contre 2,5% au cours du trimestre précédent et 1,7% au deuxième trimestre de l’année précédente. Ainsi, le taux de croissance au cours des six premiers mois de l’année en cours serait de l’ordre de  2,6%, contre 1,9% une année auparavant.

D’autre part, le Conseil d’Administration a noté la persistance  des tensions inflationnistes en dépit d’une légère détente. En effet, l'indice des prix à la consommation s’est accru de 7,5% en glissement annuel au cours du mois de juillet 2018 contre 7,8% en juin dernier. Dans ce contexte, le conseil a souligné que la persistance  des tensions inflationnistes aurait un impact négatif sur la croissance, nécessitant un suivi de près des sources de l’inflation.

Le Conseil a également noté l’élargissement continu du déficit de la balance commerciale, attribuable essentiellement à une aggravation du déficit de la balance énergétique suite, particulièrement, à une accélération des importations des produits énergétiques, qui a dépassé la hausse des recettes touristiques et des revenus du travail. À cet égard, le conseil a souligné la nécessité de poursuivre la coordination avec les différentes parties concernées afin de trouver les solutions appropriées pour contrecarrer ces évolutions en raison de leurs impacts négatifs sur le niveau des avoirs en devises  et sur le taux de change du dinar qui continue sa dépréciation vis-à-vis des principales devises étrangères.

S'agissant de la liquidité bancaire, particulièrement affectée par le déficit du secteur extérieur, le conseil a exprimé sa préoccupation quant aux évolutions du volume global de refinancement des banques auprès de la Banque centrale, soulignant l'importance de prendre les mesures nécessaires pour maîtriser davantage les facteurs ayant contribué  à cette tendance.

Le Conseil a également examiné les délibérations du Comité de politique monétaire tenu le 27 août 2018 et a passé en revue les  recommandations qui en ont découlé et a préconisé une analyse plus approfondie.

Après discussions et délibérations sur les points susmentionnés, le Conseil a souligné la nécessité de continuer à suivre de près l’évolution des indicateurs financiers et monétaires et a décidé de maintenir inchangé le taux d’intérêt directeur de la Banque Centrale.