Actualite

Communiqué du Conseil d'Administration de la BCT réuni le 21 Mars 2019



Le Conseil d’Administration a tenu sa réunion périodique le jeudi 21 mars 2019 et a examiné les points inscrits à son ordre du jour. Il a passé en revue les évolutions récentes sur le plan économique, monétaire et financier et a relevé l’amélioration du rythme de l'activité économique qui a enregistré une croissance de 2,5% en 2018 contre 1,9% une année auparavant à la faveur d’une saison agricole favorable et une bonne performance du secteur des services. Cependant, le secteur industriel demeure affecté par une régression de la production des hydrocarbures et des mines.

D’autre part, le Conseil a notamment enregistré une accélération du rythme d’évolution de l'indice des prix à la consommation, qui a atteint 7,3%, en glissement annuel au cours du mois de février 2019, contre 7,1% le mois précédent, et ce suite à  la hausse de de l'inflation des produits alimentaires (8,2% contre 7,1%) contrairement aux industries manufacturières qui ont maintenu un niveau élevé (8,7% contre 8,9%). A cet effet, le Conseil a indiqué que cette situation nécessite un suivi rigoureux des sources de l’inflation, en plus d’une meilleure coordination entre les politiques économiques et l’activation des mécanismes appropriés pour contrecarrer ses risques.

En ce qui concerne les évolutions récentes du secteur extérieur, le Conseil a exprimé sa préoccupation continue quant au niveau du déficit commercial au cours des deux premiers mois de 2019 ; alors que le déficit courant a enregistré une légère réduction, revenant à 1.642 MDT et 1,4% du PIB, contre 1.802MDT et 1,7% au cours de la même période de l'année précédente. Pour les avoirs  nets en devise, ils ont atteint 14.585 MDT ou  86 jours d’importation au 19 mars courant, contre 13.974 MDT ou 84 jours au terme de l’année 2018.

Le Conseil a également passé en revue  la situation du secteur bancaire, son activité, ses équilibres financiers et les moyens de développer ses capacités de financement de l'économie nationale.

Le Conseil a, par ailleurs, examiné les rapports des commissaires aux comptes sur l’audit des états financiers de la Banque Centrale de Tunisie au titre de l’année 2018 et sur les procédures de contrôle interne, et a approuvé les états financiers audités. Il a, en outre, passé en revue les recommandations issues du Comité Permanent d’Audit (CPA).

Après discussions et délibérations sur les points susmentionnés, le Conseil a souligné la nécessité de continuer à suivre de près l'évolution des indicateurs financiers et monétaires et a décidé de maintenir inchangé le taux d'intérêt directeur de la banque centrale.