Actualite

COMMUNIQUE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE LA BCT REUNI LE 30 AOUT 2019



Le Conseil a tenu sa réunion périodique le 30 août 2019 et a passé en revue les points inscrits dans son ordre du jour. Il a analysé les évolutions récentes sur le plan économique, monétaire et financier, notamment les dernières données relatives à la croissance économique dont le taux a atteint, au cours du deuxième trimestre de 2019, 1,2% en glissement annuel contre 1,1% au cours du premier trimestre et ce en relation principalement avec la consolidation de l'activité du secteur agricole, grâce à un niveau record de la récolte céréalière, ainsi que les services, à la faveur d’une bonne saison touristique. Il est à noter que le taux de croissance aurait atteint un niveau supérieur n'eût été la baisse des performances du secteur industriel sous l’effet de la régression de la production des hydrocarbures, d’une part, et de la faiblesse de la demande extérieure d’autre part.

Le Conseil a également souligné la baisse du taux d'inflation au niveau de 6,5% en glissement annuel au cours du mois de juillet 2019, contre 6,8% le mois précédent, suite notamment à la décélération des prix des industries manufacturières et des services. Par ailleurs, et après avoir atteint des niveaux relativement élevés au cours des derniers mois, le rythme de progression de l'inflation sous-jacente (inflation hors produits administrés et frais) s’est ralenti en juillet, pour revenir à 7,3% contre 7,6% en juin 2019.

Par ailleurs, le Conseil a passé en revue les dernières évolutions du secteur extérieur et a noté la baisse du déficit courant à un niveau de 5,7% du PIB au cours des sept premiers mois de l'année en cours, contre 6,1% pour la même période de l'année précédente, suite notamment à l’amélioration des recettes touristiques et des revenus du travail.

Dans ce contexte, les avoirs nets en devises se sont consolidés, atteignant 17.399 MDT, soit 97 jours d'importation au 29 août courant, contre13. 974 MDT ou 84 jours au terme de 2018. D’autre part, le taux de change du dinar s'est amélioré vis- à-vis des principales devises, notamment l'euro et le dollar.

En matière de gestion de la Banque Centrale, le Conseil a examiné l’évolution de l’activité de gestion des réserves en devises au cours du premier semestre de 2019.

Le Conseil a également examiné les dossiers relatifs au développement des procédures et dispositions internes de la Banque Centrale et ce, dans le cadre de la mise en œuvre de sa nouvelle stratégie.

Après délibération et discussion sur les points susmentionnés, le Conseil a souligné que, malgré les signes d'amélioration des principaux indicateurs économiques, monétaires et financiers, auxquels a contribué la politique monétaire adoptée par la Banque centrale de Tunisie, il demeure indispensable de suivre de près l'évolution de ces indicateurs ; et a décidé de maintenir inchangé le taux d'intérêt directeur de la Banque centrale de Tunisie.