Actualite

COMMUNIQUE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE LA BCT REUNI LE 17 MARS 2020



Le Conseil a tenu sa réunion périodique le mardi 17 mars 2020 et a passé en revue les points inscrits dans son ordre du jour. Au début de ses travaux, le Conseil a pris connaissance des développements récents sur les plans économique, monétaire et financier et a débattu de l’impact éventuel, sur l’économie tunisienne, de la propagation de la pandémie Covid-19. Dans ce contexte, le Conseil estime qu’à défaut de maîtrise de la propagation du virus, la performance du secteur touristique, ainsi que celle des secteurs du transport aérien et maritime et du secteur industriel pourrait régresser ; en relation avec la baisse du rythme d’exportation suite au repli de la demande des pays partenaires affectés et aux difficultés d’importation de matières premières et semi-produits, notamment d’origine chinoise. 

Concernant l’évolution des prix, le Conseil a noté que les mesures de politique monétaire ont contribué au ralentissement du taux d’inflation qui est revenu à 5,8% en février 2020, en glissement annuel, contre 5,9% le mois précédent et 7,3% au cours du même mois de l’année précédente. Cette évolution est imputable, principalement, à la décélération des prix des produits alimentaires et des produits manufacturiers.

S’agissant du secteur extérieur, le Conseil a constaté la régression du déficit courant durant les deux premiers mois de 2020 pour revenir à 1% du PIB contre 1,4% pour la même période de l’année précédente et ce, particulièrement, à la faveur de l’atténuation du rythme de creusement du déficit commercial. Suite à ces évolutions, les avoirs nets en devises ont atteint 19.104 MDT ou 109 jours d’importation à fin février 2020 contre 14.318 MDT ou 84 jours d’importation un an auparavant. 

Après discussions et délibérations sur les points susmentionnés, le Conseil a affirmé qu’il continue de suivre de près cette situation exceptionnelle, en concertation avec toutes les parties concernées  au regard des circonstances actuelles, caractérisées par un manque de visibilité quant à l’impact attendu du nouveau virus. Aussi, a-t-il réitéré la détermination de la Banque Centrale à prendre les mesures nécessaires pour subvenir aux besoins des banques en liquidité et soutenir tous les efforts visant à contenir cette crise et ses implications sur l’activité économique en général et sur les entreprises en particulier.

Dans ce cadre, le Conseil d’Administration a décidé de baisser le taux d’intérêt directeur de la Banque Centrale de Tunisie de 100 points de base pour le ramener à 6,75 %.