Actualite

COMMUNIQUE DE PRESSE



M. Marouane EL ABASSI, Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), a présidé, lundi 06 avril 2020, une réunion – par visioconférence – avec les premiers responsables des banques.

Au début de cette réunion, le Gouverneur, en son nom et celui de la BCT, a présenté ses condoléances à la famille de l’Union Internationale des Banques (UIB) en général et, particulièrement, à celle de feu Faouzi Cherif, cadre de cette banque, décédé la semaine dernière. Il a, à cet égard, insisté sur l’importance de redoubler de vigilance, respectivement, pour le personnel que pour les clients des banques. 

La complexité du contexte, impactée par les risques encourus du Covid-19, a-t-il relevé, exige de l’ensemble des acteurs du secteur bancaire d’opter pour des approches de fonctionnement innovantes et proactives. Désormais, la réunion avec les premiers responsables des banques se tiendra d’une manière hebdomadaire, soit tous les lundis. Ces réunions permettront d’échanger avec la profession sur toutes les questions ayant trait au fonctionnement du secteur, les problèmes posés et les risques éventuels sur la continuité de fonctionnement et sur la stabilité bancaire.

Cette réunion a été consacrée particulièrement à la discussion des modalités d’application des mesures prises récemment par la BCT en matière de soutien aux entreprises et des particuliers en lien avec les retombées de la pandémie du COVID 2019. A ce titre, Monsieur le Gouverneur a exhorté les responsables des banques à faire preuve d’une grande responsabilité durant ce contexte pour accompagner les entreprises et les particuliers pour préserver le tissu économique et les emplois. Ainsi, les banques ont été invitées à au respect de certains principes en matière d’application des mesures exceptionnelles en faveur des particuliers et des entreprises en veillant à l’homogénéité des traitements notamment pour les particuliers et à opter pour les modalités de report les moins couteuses pour les clients » ainsi à « l’adaptation des aménagements aux capacités financières des entreprises ».

Tout en mettant en exergue le rôle prépondérant des banques, le Gouverneur de la BCT les a exhortées à redoubler d’effort, notamment, au niveau d’une communication « transparente » afin de mieux expliquer et vulgariser les différentes mesures.